Actualités

Le Fundtruck au pôle agro Food Val de Loire

31 mai 2021

Ce mercredi 26 mai 2021, le Fundtruck, 1er concours pour start-up et PME, s’est installé à Food Val de Loire – The Place By CCI 41, le Pôle agroalimentaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Loir-et-Cher, localisé au Controis-en-Sologne. Pour la septième année consécutive, ce concours créé par Sowefund, première plateforme de financement participatif des start-up innovantes aux côtés de professionnels de l’investissement met en avant des start-up et des PME souhaitant accroître leur visibilité, ainsi qu’obtenir des financements visant à développer leurs projets respectifs.

C’est dans cette optique que les cinq représentants des start-up sélectionnées pour l’occasion ont présenter leurs projets devant un jury curieux. Ces cinq start-up, bien que proposant des produits et services différents, se retrouvent aussi bien dans leurs visions du respect de soi, par la nutrition et le sport, qu’en terme de respect environnemental.

Natifood ouvre la marche en présentant des produits issus d’une cuisine naturelle, saine, bio et fabriquée en France, garantie sans additifs, conservateurs et arômes artificiels. Le souhait de l’entreprise pour le futur consiste en la recherche et la création d’emballages favorisant leur éthique du « sans conservateurs ».

Vient ensuite la start-up Seabex. Il s’agit d’une plateforme de collecte de données en temps réel, destinée aux agriculteurs. En effet c’est sur ces données que se base le calcul du besoin en eau. L’entreprise fait appel à l’intelligence artificielle afin de fournir des préconisations sur l’irrigation des cultures. L’agriculteur utilise ces données afin d’obtenir une meilleure production, un meilleur rendement ainsi qu’une meilleure gestion des ressources.

Eveia a intrigué en présentant au jury son repose-pieds innovant. Cette start-up spécialisée dans le bien-être et la santé lutte contre l’inactivité. Ce concept de « marche assise » favorise la perte de poids, et souhaite abolir la sédentarité, notamment au bureau.

Les petits-pots bio et de saison de l’entreprise Comme des papas se décrivent comme une alternative au fait-maison. Le but est d’accompagner les parents dans le « mieux-manger », passant par une technique de conservation qui fait ses preuves : la pasteurisation. Cette start-up à démarrer son parcours au sein de la Communauté de Commune Val de Cher Controis et ne cesse de se développer sur le territoire. Pleine d’ambition pour l’avenir, la start-up envisage de se développer avec un concept tout nouveau : le « traiteur pour enfant », proposant aux parents des recettes éphémères afin de favoriser la diversification alimentaire chez l’enfant.

Enfin, c’est Géo-Pousse-Tout, la première ferme verticale du Centre-Val de Loire qui a conclu ce concours en proposant une solution de production locale, qualitative et respectueuse de l’environnement. L’entreprise propose des produits sains et frais grâce à la culture des micro-pousses. Il s’agit en fait de « mini-aromates », récoltés dès le début de leur croissance dans le but d’en tirer une qualité nutritionnelle et gustative condensée au maximum.

Après une courte réflexion par le jury, place à un premier vote qui se conclura par une égalité entre Seabex, Eveia et Comme des papas. C’est finalement à la suite d’un deuxième vote que la start-up Eveia se démarque, pouvant continuer le chemin du concours en accédant à la Petite Finale se déroulant le 27 mai. Le gagnant de cette dernière remportera son ticket pour la Grande Finale, avec à la clé 100 000 € d’affichage média, ainsi que des échanges avec des investisseurs en physique.

 

Retour à toutes les actualités